Festival de Cannes 2010, le palmarès

PALME D’OR : Oncle Boonmee, qui se souvient de ses vies antérieures d’Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande)

Grand Prix du jury :


Des hommes et des Dieux
de Xavier Beauvois (France)

Prix du Jury : Un homme qui crie
de Mahamat Saleh Haroun (Tchad)
Prix
de la mise en scène :
Mathieu Amalric
pour Tournée (France)
Prix d’interprétation
féminine :
Juliette Binoche
pour Copie conforme d’Abbas Kiarostami (Iran)
Prix d’interprétation
masculine (ex-aequo) :
Javier Bardem
pour Biutiful d’Alejandro Gonzales Iñarritu (Mexique)
Elio Germano
pour La Nostra vita de Daniele Luchetti (Italie)
Prix du scénario : Lee Chang-dong
pour Poetry de Lee Chang-dong (Corée du Sud)
Caméra d’Or : Année bissextile
de Michael Rowe (Mexique)
Grand Prix
du court-métrage :
Chienne d’histoire
de Serge Avedikian (France)
Prix du Jury
du court-métrage :
Micky Bader
de Frida Kempf (Suède)

Toute la sélection officielle :

Tournée de Mathieu Amalric
Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois
Biutiful de Alejandro González Iñárritu
Hors-la-loi de Rachid Bouchareb
The Housemaid de Im Sang-soo
Copie conforme d’Abbas Kiarostami
Outrage de Takeshi Kitano
You, my joy de Sergueï Loznitsa
Poetry de Lee Chang-dong
Another Year de Mike Leigh
Fair Game de Doug Liman
Soleil trompeur 2 de Nikita Mikhalkov
La Princesse De Montpensier de Bertrand Tavernier
Uncle Boonmee Who Can Recall His Past Lives d’Apichatpong Weerasethakul
Un homme qui crie de Mahmat Saleh Haroun
La Nostra Vita de Daniele Luchetti
Chongqing Blues, de Wang Xiaoshuaï
Un garçon fragile – Le projet Frankenstein de Kornél Mundruczó
Route Irish de Ken Loach

Hors compétition

Robin des Bois de Ridley Scott (film d’ouverture)
Wall Street 2 : l’argent ne dort jamais d’Oliver Stone
You Will Meet A Tall Dark Stranger de Woody Allen
Tamara Drewe de Stephen Frears
Carlos, d’Olivier Assayas
Autobiographie de Nicolae Ceau?escu, de Andrei Ujic?
The Tree de Julie Bertucelli