OSS 117, Le Caire nid d’espions

Date de sortie le 19/04/2006

Synopsis

OSS 117, Le Caire nid d’espions

Egypte, 1955, Le Caire est un véritable nid d’espions. Tout le monde se méfie de tout le monde, tout le monde complote contre tout le monde: Anglais, Français, Soviétiques, la famille du Roi déchu Farouk qui veut retrouver son trône, les Aigles de Kheos, secte religieuse qui veut prendre le pouvoir.
Le président de la République Française, Monsieur René Coty, envoie son arme maîtresse mettre de l’ordre dans cette pétaudière au bord du chaos: Hubert Bonisseur de la Bath, dit OSS 117.

Evaluation: 7.00 /10. À partir de 2 votes.
Veuillez patienter...
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 thoughts on “OSS 117, Le Caire nid d’espions

  1. Caroline says:

    Pour être honnête, lors de sa sortie en salle ce film ne me disait rien du tout ! Grosse erreur de ma part ! C’est plein d’humour, les gaffes de Jean OSS Dujardin sont tordantes. La mise en scène façon années 50 est à mourir de rire. On passe un très bon moment !

    Pas encore de votes.
    Veuillez patienter...
  2. Julien says:

    Jean Dujardin interprète dans le film un agent secret très spécial. Jamais digne d’une intelligence extrême ou dans une maladresse d’un Johnny English, l\’espion doit enquêter sur la disparition d’un collègue au Caire.
    Le scénario est simple et sans réelle surprise. Jean Dujardin se tient à son registre comique. Quelques scènes amusantes feront sourire et j\’ai passé un agréable moment, de quoi justifier 3 étoiles.

    Pas encore de votes.
    Veuillez patienter...