Georges Méliès, le magicien du cinéma (1861-1938)

Le titre d’un de ses films, l’Homme-Orchestre (1900), définit parfaitement Georges Méliès, dessinateur, peintre, caricaturiste, magicien, fantasmagore, directeur du théâtre Robert-Houdin, décorateur, homme de théâtre, écrivain, acteur, technicien, réalisateur visionnaire de plus de 500 films entre 1896 et 1912, créateur du premier studio vitré conçu pour le cinéma. Excellent acteur, mime remarquable doué d’une étonnante agilité, ce génie des effets spéciaux jouera dans presque tous ses films.

Méliès inventera les premiers trucages et les premières fictions au cinéma en s’appuyant sur son expérience d’illusionniste. Lui qui se contentait au départ de plagier les Lumières mettra au point les premières fictions cinématographiques en 1896. Tous ces films possèdent alors une grande puissance poétique : Le voyage dans la Lune (1902) ; Les cartes vivantes (1905) etc. Mais Georges Méliès ne se contentera pas uniquement de ces créations, c’est lui qui rédigera les premiers synopsis, lui qui dessinera les premiers story-board, lui qui réalisera le premier film engagé : L’Affaire Dreyfus (1898), et c’est aussi lui qui réalisera les premiers films publicitaires !

voyagedanslalune1

Sources :

La Cinémathèque Française : Exposition Georges Méliès Magicien du cinéma. A partir du 16/04/08

L’Histoire du cinéma pour les Nuls par Vincent Mirabel ©Editions First, 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *